SURF PREVENTION : Santé et Surf
Surf Prévention sur facebookSurf Prévention sur TwitterVidéos Surf Prévention sur VimeoVidéos Surf Prévention sur Youtube
Surf prévention

Exostose
Niveau de risque

BEAUCOUP DE SURFEURS N'APPRENNENT CE QU'EST L'EXOSTOSE QUE QUAND ELLE EST DEJA EVOLUEE. POURTANT LES SURFEURS SONT PARMI LES PLUS EXPOSES A CETTE PATHOLOGIE QUI PEUT DEVENIR INVALIDANTE.

L’exostose est aussi appelée « l’oreille du surfeur »,même si d’autres adeptes des sports nautiques (plongeurs, nageurs) peuvent en être atteints.

Il s’agit d’un rétrécissement du conduit auditif externe de l’oreille. La peau qui tapisse ce conduit est très fine et l’os sous-jacent a tendance à se développer suite à des irritations répétées par l’eau froide, le vent et la turbulence des vagues. Les surfeurs d’eaux froides sont les plus exposés. Ces excroissances osseuses se développent plus ou moins rapidement selon les personnes car des facteurs génétiques interviennent. On estime qu’il faut en moyenne cinq années de pratique régulière en eau froide pour que l’exostose apparaisse. Les surfeurs d’eaux tropicales sont plus rarement touchés.

Signes cliniques. Ils apparaissent quand l’exostose est déjà évoluée. Le rétrécissement du canal auditif fait que de l’eau de mer, du sable et du cérumen s’y retrouvent coincés. Cela favorise l’impression d’oreille bouchée et les otites externes à répétition. Le contact de l’os avec le tympan provoque parfois des acouphènes (bourdonnements d’oreilles). L’exostose peut entraîner une baisse de l’audition à un stade avancé.

Traitement. En cas de gêne importante, il est chirurgical. Il doit être envisagé bien avant que le canal ne soit totalement obstrué. Pour apprécier l’extension de l’exostose, un scanner est réalisé. L’intervention en elle-même est délicate et peut laisser des séquelles (surdité, acouphènes…). En cas d’atteinte bilatérale, le chirurgien attendra généralement que la première oreille soit guérie avant d’opérer la deuxième. Après l’opération, il est proscrit de retourner à l’eau pendant un mois au grand minimum pour limiter le risque d’infection et de rechute.

Conseils de prévention de l’exostose. Portez un bandeau néoprène et/ou des bouchons d'oreilles : on trouve différents modèles en surf shop ou en pharmacie.

Il est possible de se faire fabriquer des bouchons sur mesure par un audioprothésiste. Si l’eau est froide, le port d’une cagoule est recommandé.

Couvrez vos oreilles avec un bonnet après la session, surtout s’il fait froid ou s’il y a du vent. Limitez les sessions hivernales et allez surfer plus souvent sous les tropiques !

Un examen à l’otoscope des conduits auditifs par le médecin traitant ou l’oto-rhino-laryngologiste (ORL) est conseillé au moins une fois par an chez tout surfeur.

A retenir

L'exostose est favorisee par l'exposition repetee a l'eau froide et au vent.
La prevention repose sur le port de protections d'oreilles (bouchons, cagoule, bandeau) de ces facteurs de risque.

IMPRIMER LA FICHEENVOYER A UN(E) AMI(E)

Conduit auditif externe normal avec vue sur le tympan
Ci-dessus conduit r�tr�ci par des ann�es de surf.
Image Surf Prevention Exostose
Qui sommes-nous ? - © Surf Prévention - Mentions légales - Une réalisation Webplanete.com